bien indexer son site web

Comment être certain de bien indexer son site web ?

Votre site web est en cours de création, et vous vous posez la question de son indexation. Parfois, la question se pose après avoir réalisé son site dans les grandes lignes, parfois même, juste avant de le publier définitivement. C'est une erreur. Pas irréparable, mais contraignante car vous serez probablement contraint à revoir vos pages. Pour bien indexer son site web, il faut y penser dès sa création.

Contenu textuel

Votre texte est d'une importance capitale, par son contenu, ses mots-clés et l'organisation de votre publication autour des mots-clés.
Vous pourrez optimiser l'indexation naturelle de votre site. Pour cela, il vous faudra tenir compte des critères de la rédaction web. Ils sont somme toutes assez logiques lorsque l'on comprend que ce sont des robots vos premiers lecteurs.
Nous allons découvrir dans cet articles les ficelle de l'indexation naturelle  pour votre site WordPress (ou classique).

Images

bien indexer son site web images

Les images que vous allez utiliser sont également très importantes pour bien indexer votre site web. Pensez à rédiger le contenu de la balise de description pour Google images, et pour la génération de lien performants. Songez également que pour les mal-voyants, la description de vos images est primordiale. En effet, leurs traducteurs visuels sont muets si la balise description (sur WordPress) est vide. Il en va de même pour le contenu ALT (<img src="images/montagne.jpg" alt="Photo de montagne" />) sur un site classique.

Diffuser votre site

bien indexer son site web indexation

Votre texte est optimisé, vos images bien tagguées ? Reste à diffuser votre site et à le soumettre aux moteurs de recherche dans le but de contraindre les robots d'indexation à voir votre site. Et sans pour autant qu'ils ne s'y rendent systématiquement. Pour cela, il vous faudra  :

- parcourir des annuaires de référencement
- Optimiser votre histoire d'amour avec Google et ses outils mis à disposition.
- Maximaliser les liens entrants et sortants.

Bien indexer son site web n'est donc pas toujours payant ?

Non, heureusement car sinon beaucoup de sites web resteraient invisibles, et les géants du net y feraient la pluie et le beau temps. Toutefois, si vous souhaitez indexer votre site uniquement de manière gratuite, il vous sera demandé de fournir plus de travail, en mettant au point toutes les stratégies gagnantes. Outre une économie financière et une visibilité qui va de "très correcte" à "superbe", en fonctionnant ainsi, vous assurez une indexation profonde et non superficielle. A tous ces conseils, pensez à renouveler votre contenu. En créant de nouveaux billets (articles), de nouvelles pages, en utilisant les réseaux sociaux comme relais d'information.
Optimiser votre site (nous le verrons plus loin), c'est aussi assurer un poids de fichiers quitte à les combiner pour en réduire le chargement.

bien indexer son site web avec lookgraph

Le texte :

Pour rédiger un contenu efficace, si vous êtes sous WordPress je vous conseil l'aide de l'extension "YOAST SEO". C'est un auxiliaire de grande utilité qui vous assistera sur le contenu de votre publication. la version gratuite est déjà très performante, mais vous limite à 1 seul mot-clé par article. La version payante à 5. Vous y découvrirez les normes à respecter comme par exemple l'utilisation d'un mot clé plutôt que plusieurs, les liens. La répartition de votre mot-clé dans votre article, la bonne longueur d'un paragraphe et la prise en compte de vos images pour le référencement.
Vous devrez penser à remplir les balises méta (hormis la balise "Keyword" pour un site classique qui n'est plus indexée par Google en raison d'abus de mots-clés qui n'étaient pas vraiment optimisés pour la publication visée. Du coup, il vaut mieux un seul mot-clé parfaitement optimisé que plusieurs mais gérés.

 

optimiser les images lookgraph

Les images :

Les visuels restent un élément qu'il ne faut pas négliger lors de la rédaction d'un article. Leur rôle permet de bien indexer son site web en raison de la collecte des images par Google, et de la recherche active effectuée par les internautes qui peuvent du coup atterrir sur votre page.
Ainsi, vous devrez chercher à rester cohérent entre les visuels et la publication, bien penser à renseigner leur description, et veiller à leur poids pour ne pas alourdir leur chargement sur le navigateur de votre visiteur. A cet effet, il existe de nombreuses extensions, je n'en citerais que 2 gratuites : Imagify. Cette extension va réduire le poids de vos images jusqu'à 80% 5 Mo/mois gratuitement et TinyPng pour 500 images compressées par mois. 
associés à WordPress Rocket (optimiseur de cache payant), et WpOptimize (qui nettoie votre base de données) vous évite bien des extensions superflues avec ces 4 seules. 
Gardez en mémoire que les images composent 60% d'internet, ainsi, si les votre ne sont pas optimisées, elles auront un mal fou à s'imposer sur le web.

 

Formation en entreprise

La diffusion :

La valise est prête ? Texte et images sont optimisés ? Très bien, votre référencement est déjà mine de rien bien avancé. A présent, et pour être certain de bien indexer son site web, il est donc important de vous faire connaître (gratuitement toujours). Nous sommes dans l'optimisation SEO, c'est à dire qu'il s'agit de référencement naturel par le biais de l'optimisation de tous les aspects de votre site. Une indexation payante peut être complémentaire au moment du lancement d'une promotion ou d'un événement ponctuel.L'utilisation des réseaux sociaux est un complément très intéressant (Facebook, Twitter ou Instagram). Sachez aussi que vous pouvez vous rendre sur des sites, blogs, forums et autres pages en ligne correspondants à votre ligne éditoriale, postez des commentaires pertinents et laissez un lien vers l'une de vos pages.

Activez les options de partage de votre site pour une diffusion plus large de votre contenu.

Vous pouvez vérifier l'optimisation de votre site web en vous rendant sur cette page et contre toute attente, votre site sera probablement en dessous des 60% d'optimisation. N'en faites pas une fixation, je me suis amusé à comparer Lookgraph aux grosses machines de guerre (WordPress, leBoncoin et Facebook), et finalement Lookgraph s'en sort mieux qu'eux 🙂 .
Au fil du tempête à force d'optimisation, on pourra parvenir à atteindre comme Google, les 99%.

RÉDACTION WEB 
Découvrez plus en détail les secrets de la rédaction web. Titres, sous-titres, images et autres astuces de paragraphes et mots-clés pour harmoniser votre indexation.

Comprendre les extensions WordPress 
Dans la profusion d'extensions disponibles, comment savoir celles qui sont nécessaires, comment choisir, et pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *